Posté par le

Accès à tout pour tous : les handicaps et le commerce

handicaps et commerce-dilengo

2015 sera l’année de l’accessibilité des personnes souffrant d’un handicap dans les commerces de proximité. En effet, obnubilés par le chiffre d‘affaires surtout par les temps qui courent, les commerçants indépendants oublient généralement d’adapter leurs structures pour les personnes handicapées.

A noter que 45% de la population souffrirait d’un handicap que ce soit au niveau de la mobilité, de la vue,  de l’audition ou encore d’ordre cognitif. Cela en fait de nouveaux clients potentiels à conquérir !

Selon la loi du 11 février 2005, « les lieux accueillant du public doivent être en mesure de recevoir n’importe quelle personne », les ERP (établissements recevant du public) devront avant Janvier 2015 améliorer la sécurité des consommateurs ainsi que l’accessibilité de leurs structures pour ainsi permettre aux personnes malentendantes, non-voyantes, ou encore en fauteuil roulant, de faire leur shopping en toute tranquillité.

Nous avons parlé récemment de l’importance des services dans un monde digital et comment faire du parcourt d’achat du consommateur un moment unique, cette nouvelle cible est à conquérir et à accompagner dans sa démarche d’achat afin de lui simplifier la vie et procurer du plaisir !

Aidons-les à sortir de leur routine, à oublier leur handicap !

Quelques petits aménagements…

Afin de les aider, plusieurs aménagements sont à effectuer :

  • Installer une porte vitrée pour voir l’intérieur du magasin
  • Installer des barres pour les appuis
  • Élargir les allées pour leur laisser un espace de manœuvre
  • Ne pas encombrer les allées
  • Faire du magasin un espace propre, organisé et clair
  • Privilégier le stationnement devant le magasin avec un sol dénivelé
  • Mettre les produits entre 0,80 et 1m30 de hauteur
  • Propose des sièges ergonomiques

En résumé faire du magasin un environnement sain centré sur les besoins des utilisateurs. Cela signifie donc éliminer les obstacles et les barrières !


D’une façon générale, nous pouvons compter 4 types d’handicaps  :

  • Les personnes à mobilité réduite requièrent des espaces aménagés telles que des rampes pour les magasins à plusieurs étages, il faut donc leur faciliter l’accès aux informations (produits, prix, bornes à leur hauteur).
  • Pour les non-voyants : accompagner d’une information sonore, créer des repères afin de les guider, contrastes de qualité d’éclairage.
  • Pour les personnes souffrant d’une déficience auditive : mettre en évidence l’utilisation d’une gâche électrique, installer des boucles magnétiques (dispositif de sonorisation où la propagation du son se fait par induction magnétique), cela permet aux personnes malentendantes de prendre part à la vie publique passant outre leur handicap !
  • Les consommateurs souffrant d’un problème mental ou cognitif requièrent une signalisation simple, claire et lisible.

Vous faites la grimace en découvrant ce qu’il vous reste à faire, prenez cela avec le sourire ! Vous allez nettement améliorer le quotidien de ces personnes.

Pour un un magasin sain et digitalisé  !

De plus, les consommateurs dits « valides » pourront ainsi entrer dans un magasin propre, digitalisé et seront ravis d’avoir un espace sain pour effectuer leur achat ! Vous leur simplifierez également la vie car tout sera mis à la portée des utilisateurs !

Un guide créé par la Chambre de commerce et d’industrie de la Vienne est mis à votre disposition afin de comprendre réellement les besoins des utilisateurs handicapés : http://bit.ly/1ntVlAA

Je vois d’ici la question que vous vous posez : « mais comment je fais pour financer tous ça ? », rassurez-vous il existe des subventions pour vous aider dans ces aménagements, je mets également le lien à votre disposition pour comprendre les différentes aides financières auxquelles vous pourriez prétendre : (p.25) http://bit.ly/1ntVlAA

En cas de non-respect à ces aménagements, vous risquerez une amende de 45 000 euros et un an d’emprisonnement. Alors un petit conseil de Dilengo, pensez-y !

Encore une fois les américains sont ingénieux. En effet, ils ont inventé à l’université de Caroline du Sud un concept de design universel permettant de créer un environnement pensé pour tous qui ne nécessite donc pas d’adaptations ou de conceptions particulières. Cela assure un confort pour toutes les personnes l’utilisant. Les maitres mots étant : accessibilité, praticité et universalité ! En effet, ce concept remplit les critères d’ergonomies, la sécurité, l’esthétique…et pleins d’autres encore.

Alors faisons comme eux, Prônons l’égalité ainsi que l’équité !

 

 

Réponses à “Accès à tout pour tous : les handicaps et le commerce

  1. […] 2015 sera l’année de l’accessibilité des personnes souffrant d’un handicap dans les commerces de proximité.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *