, , , Posté par le

Barnes & Noble s’allie à Google pour contrer Amazon

barnes-noble-sallie-google-contrer-amazon

Le géant de l’Internet et la chaîne de librairies se rapprochent afin de proposer un service de livraison de livres à domicile en moins de 24 heures.

Depuis le lancement de Google Shopping Express, les habitants de Manhattan, Los Angeles et San Francisco peuvent se faire livrer en moins de 24 heures des produits frais et de grande consommation. Désormais, la gamme de produits Google Shopping Express s’étend également aux livres. En effet depuis le 7 août, Barnes & Noble vient s’ajouter à Staples, Target Corp, Toys’R’US, Walgreen et American Eagle Outfitters dans le catalogue de Google.

Comment ça marche ?

Les clients qui passent commandent via le service de Google peuvent choisir parmi plusieurs plages horaires de livraison. Google propose jusqu’au 15 août une période d’essai de 6 mois, sans pour autant communiquer sur le coût du service à l’avenir. Les frais de livraison quant à eux s’élèvent à 4,99$ par commande.

Un employé de Google sera stationné dans chaque magasin de Barnes & Noble partenaire du service Shopping Express (il y’a 4 boutiques ne serait-ce que dans Manhattan). Dès qu’une commande est passée, l’employé de Google prépare la commande grâce au stock de la boutique et la remet à un livreur sous contrat avec Google. La commande sera ensuite acheminée au libraire Barnes & Noble le plus proche du client pour un retrait en magasin. Dans le cas où les produits ne sont pas disponibles en stock, la commande est transférée à une autre boutique. Du web-to-store dans sa plus pure forme !

Une enseigne en difficulté

Les ventes de Barnes & Noble en magasin ont chuté de 5,9% en 2014, passant de 4,56 à 4,29 milliards de dollars. L’enseigne fait également face à un manque de succès de sa liseuse Nook (dont les ventes ont chuté de 35%), qui souffre d’une trop forte concurrence sur le marché et surtout de la domination d’Amazon avec le Kindle.

Pour Barnes & Noble il s’agit surtout de développer de nouveaux canaux de distribution. En dépit de la fermeture de 63 magasins sur les 3 dernières années, l’enseigne repose sur un réseau solide de 660 magasins et 700 librairies universitaires aux Etats-Unis. Ce nouveau partenariat vient compléter son propre service de vente en ligne en lui permettant de générer des revenus marginaux et de renforcer sa notoriété (et accessoirement tirer profit du conflit entre Amazon et Hachette).

 

The following two tabs change content below.

Karim

Co-fondateur chez Dilengo
Passionné de nouvelles technologies et d'E-commerce, j'effectue une veille constante pour partager avec vous les dernières infos du retail et de la vente en ligne.

Réponses à “Barnes & Noble s’allie à Google pour contrer Amazon

  1. […] Google et Barnes & Noble se rapprochent afin de proposer un service de livraison de livres à domicile en moins de 24 heures.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *