, Posté par le

Commerçants : n’ayez crainte d’Internet !

Dilengo- Commerçants : n'ayez crainte d'Internet

Internet n’est plus à présenter. Depuis plusieurs années, il conquiert de plus en plus de terrain et induit de nouveaux comportements d’achat tel que le ROPO (Research Online Purchase Offline). Tandis que certains commerçants ont déjà compris et assimilé l’importance d’une présence en ligne, d’autres lui font encore de la résistance. Retour sur les raisons à l’origine de cette résistance.

Ce n’est plus à prouver : Internet est de partout et cela pour le bonheur des consommateurs ! Ils sont de plus en plus nombreux à effectuer des recherches en ligne avant de se rendre en magasin pour finaliser leurs achats, plus communément appelé ROPO. D’après l’infographie de Solocal et GroupM, 8 personnes sur 10 sont adeptes de cette nouvelle manière de consommer. Avec cette étude, nous apprenons aussi que 65% des personnes interrogées pratiquent le ROPO beaucoup plus souvent qu’avant. On ne peut donc nier l’importance d’une bonne présence sur la toile pour attirer de nouveaux clients mais aussi pour fidéliser sa clientèle. Nombreux sont les consommateurs désireux de se renseigner sur un produit ou les horaires d’un magasin afin de ne pas se déplacer pour rien et d’être sûrs, qu’une fois la porte d’entrée passée, ils repartiront avec le produit convoité. Cependant, certains commerçants continuent de résister, tant bien que mal, à l’appel d’Internet. Les raisons invoquées sont diverses et variées :

  • « Le commerce de proximité n’est pas compatible avec Internet, le web est une menace sur la relation privilégiée qu’un commerçant entretient avec sa clientèle »

FAUX : Le risque est de passer à côté d’une clientèle de trentenaire hyper connectée ! Internet est une opportunité d’élargir la clientèle mais aussi de satisfaire les besoins des clients, avides de pouvoir se renseigner sur les stocks de vos produits (exemple) avant de se rendre en magasin.

  • « Les consommateurs du quartier me connaissent déjà et s’ils avaient vraiment envie de rentrer dans ma boutique ils l’auraient déjà fait »

FAUX : Un client ne vient pas dans votre boutique soit par méconnaissance de la qualité du produit, soit par habitude de se rendre chez un autre commerçant ou soit tout simplement car il ne connait pas votre boutique. Or, avec Internet vous pourrez mettre en avant la qualité de vos produits via des avis clients tout en fidélisant votre clientèle établie via la diffusion de promotions.

  • « Internet est trop complexe et coûte cher comparé à la taille de mon infrastructure »

FAUX : Etre présent sur Internet signifie d’abord étudier les besoins de votre commerce. Une grande enseigne ne va pas adopter la même stratégie qu’un petit commerce. Avant même de se lancer dans l’aventure d’un site web (par exemple), il faut étudier la clientèle et ses besoins. Il n’y a pas que les sites internet, il y a aussi de nouveaux acteurs qui concourent à favoriser le commerce de proximité tel que les moteurs de recherche de produits géo-localisés. Ces derniers vont vous permettent à moindre frais d’être présent en ligne, d’augmenter la visibilité de votre vitrine physique tout en apportant aux consommateurs les informations qu’ils désirent (horaires, tarifs, possibilité de réserver un produit avant d’aller le voir en magasin, etc.).

Si vous n’êtes toujours pas convaincu de l’importance d’une présence en ligne pour booster votre commerce voici une dernière raison qui, je l’espère, finira de vous convaincre. D’après une récente étude américaine et relayée par le journal Forbes, les consommateurs préfèrent toujours faire leur shopping chez les commerçants que sur la toile. Et oui, tout le monde aime se faire une petite virée shopping. La relation humain-humain prime toujours sur la relation humain-internet ! Cela est d’autant plus vrai lorsque l’on constate que de plus en plus de pure-players (commerçants présents exclusivement sur la toile) ou des commerçants reconnus dans l’univers du web commencent à ouvrir des boutiques physiques pour justement répondre aux besoins de leurs clientèles ! Par exemple, le célèbre site LDLC, spécialisé dans les produits high-tech vient tout juste d’ouvrir une boutique à Rouen afin de répondre aux attentes de leurs clients : ils veulent un contact humain, un conseiller réel auprès de qui se renseigner.

Ainsi il faut cesser d’avoir peur d’Internet car c’est une merveilleuse opportunité pour dynamiser votre commerce, fidéliser votre clientèle tout en attirant de nouveaux consommateurs. La question n’est plus de savoir qui d’entre Internet et un magasin physique aura la peau de l’autre. La question est de savoir comment Internet et une boutique peuvent être complémentaires. Pour cela commerçants, il vous faut étudier votre clientèle et ses besoins et ensuite choisir la meilleure solution pour être présent sur la toile.

Réponses à “Commerçants : n’ayez crainte d’Internet !

  1. […] Internet n’est plus à présenter. Depuis plusieurs années, il conquiert de plus en plus de terrain et induit de nouveaux comportements d’achat, tel que le ROPO (Research Online Purchase Offline). Tandis que certains commerçants ont déjà compris et assimilés l’importance d’une présence en ligne, d’autres lui font encore de la résistance. Retour sur les raisons à l’origine cette résistance  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *