Posté par le

Pourquoi la monnaie électronique a un bel avenir devant elle

monnaie-electronique-dilengo

Peu connue du grand public, la monnaie électronique garantie pourtant des paiements sans fraudes ni refus de transactions et s’adapte à tous les canaux. Retour sur ce type de monnaie promis à un bel avenir.

Définir pour mieux comprendre

Depuis janvier 2013 la monnaie électronique est, dans le Code Monétaire et Financier (CMF), définie comme un équivalent numérique de la monnaie fiduciaire, stockée dans un dispositif électronique ou sur un serveur distant. A la même date, la monnaie électronique devient la profession des nouveaux établissements de monnaie électronique (EME). Seuls 2 établissements en France possèdent l’agrément EME. Ils proposent différents types de moyens de paiement : code prépayé, porte-monnaie électronique, carte rechargeable,etc. Ces moyens de paiement garantissent aux consommateurs et commerçants une fiabilité et sécurité optimale des transactions ainsi que la garantie des fonds monétaires, protégés par une convention de cantonnement.

Avant toutes choses mettons les points sur les « i » et les barres sur les « t » : non le bitcoins n’est pas une monnaie électronique.

D’un côté nous avons une monnaie rattachée à une devise et qui constitue une réserve de valeur : la monnaie électronique. Celle-ci permet d’interagir avec la monnaie fiduciaire et est sous la supervision de la même autorité centrale que la monnaie nationale sous-jacente. D’un autre côté, nous avons une monnaie virtuelle non rattachée à la dette et soumise à des fluctuations erratiques : les bitcoins. Ceux-ci repose sur un réseau formé par des ordinateurs et leurs utilisateurs ; leurs émissions se fait à intervalle prédéfini par un algorithme informatique. Le nombre de bitcoins ne pourra jamais dépasser les 21 millions, contrairement à la monnaie électronique. Pour être précis, les bitcoins sont de la crypto-monnaie, un type de monnaie. Donc le seul lien existant entre monnaie électronique et bitcoins est leur format numérique. Rien de plus.

Quels avantages pour les consommateurs ?

Maintenant que les choses ont été éclaircies, revenons donc à nos moutons.

Comme dit dans l’introduction, la monnaie électronique garantit aux consommateurs une sécurité et fiabilité optimale de paiement. De plus elle permet de mieux gérer son budget. Avec l’essor des jeux en ligne on observe l’augmentation de cette monnaie notamment chez les jeunes n’ayant pas encore accès aux cartes de crédit et voulant maîtriser leur budget.

Prenons un exemple pour illustrer mes propos. Mr Deal passe commande d’un râteau (les beaux jours arrivent, il faut bien commencer à redonner vie au jardin !) sur le site d’un magasin de jardinerie, appelé ici JardineTaVie. Après avoir choisi sa solution de paiement, il imprime un code barre reprenant les informations de sa commande. Ce code barre est lié au compte de monnaie électronique de Mr Deal, il est crédité d’un montant précis définis par Mr Deal (ce qui lui permet de mieux gérer son budget). Mr Deal se rend donc ensuite dans le magasin de JardineTaVie et présente au vendeur le code barre à scanner pour régler définitivement sa commande et récupérer son râteau.

Les avantages consommateurs ne peuvent être négligés. Mr Deal n’a besoin que du code barre (et peut-être aussi d’une carte d’identité pour confirmer le paiement), plus besoin de s’encombrer du portefeuille. Le paiement est sécurisé mais aussi très flexible. On contrôle beaucoup mieux son budget car on a conscience de l’achat, alors qu’il est plus difficile d’en faire autant lorsqu’on paie par CB ou en liquide. De plus, pour les réfractaires à l’adoption d’une CB, la monnaie électronique est une vraie alternative aux espèces et aux chéquiers.

Allons voir côté commerçants maintenant

Pour les commerçants c’est « tout bénef » comme on dit ; si bénéfique d’ailleurs que beaucoup d’établissements bancaires exploitent la piste de la monnaie électronique comme moyen de simplifier le paiement en caisse mais aussi sur internet. Listons quelques avantages de la monnaie électronique pour les commerçants :

  • C’est rapide : ici on scanne juste un code barre (niveau rapidité c’est imbattable !)
  • Moins d’informations à saisir donc moins de fraudes
  • Pas de transactions monétaires donc pas d’impayés
  • Elle  permet une analyse fine de la répartition des coûts de transactions (coûts bancaires, de la fraude, techniques,….)
  • Elle a un coût minime comparé aux montants des commissions prélevés par les banques sur chaque paiement se faisant en CB (d’où la nécessité d’autoriser le paiement en CB qu’à partir d’un montant minimum pour les commerçants)
  • Les commerçants peuvent mettre en avant la monnaie électronique comme moyen de paiement sur leurs sites afin d’attirer la clientèle réfractaire à l’utilisation de la CB, ce qui maximise aussi l’investissement marketing du site.
  • Elle peut être couplée à des programmes de fidélisations ou de cash-back multi canaux pour attirer de nouveaux clients et/ou fidéliser la clientèle.

La monnaie électronique a des avantages indéniables tant côté consommateurs que côté commerçants. Depuis quelques années sont apparues diverses formes de monnaie électronique comme le portefeuille électronique qui n’a pas connu le succès escompté en France. Mais comme nous l’avons dit dans l’article « Comportement d’achat et consommateur : qu’est-ce qui différencie le Royaume-Uni de la France ? » la France ne testera jamais un nouveau mode de paiement avant qu’il n’ait fait ses preuves ailleurs. L’essor de la monnaie électronique en France sera probablement intimement lié à son développement dans les pays anglo-saxons. Alors, soyez patient car dans quelques années (peut-être) elle débarquera dans nos poches !

Réponses à “Pourquoi la monnaie électronique a un bel avenir devant elle

  1. […] Peu connue du grand public, la monnaie électronique garantit pourtant des paiements sans fraudes ni refus de transactions et s’adapte à tous les canaux.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *