, Posté par le

[Dossier] Paiement en ligne – partie 1 : ce qu’il faut savoir

paiement en ligne

Cet article est le premier d’une trilogie consacrée au paiement en ligne. Le paiement en ligne (ou e-paiement) est un moyen de paiement permettant d’effectuer des transactions commerciales pour l’échange de biens ou services sur Internet. Retour sur cette nouvelle conception du paiement.

Le E-Commerce en FrancePayer n’est jamais chose facile à faire et encore moins sur Internet.

Mais le saviez-vous, d’après les chiffres de la FEVAD (Fédération e-commerce et vente à distance), l’ensemble du e-commerce en 2012 a généré 45 milliards d’Euros de chiffres d’affaires pour 117 500 sites marchands actifs en France la même année ? Ça laisse sans voix.

L’e-paiement c’est tout d’abord…

…un faible coût de transaction et une rapidité d’exécution. Fini donc pour le consommateur les longues minutes d’attentes dans les queues des magasins. Cerise sur le gâteau, payer par Internet rien de plus simple : on crée son panier, on décide de son mode de livraison (retrait en magasin pour avoir droit au sourire du commerçant ou livraison à domicile), on rentre ses coordonnées bancaires et hop le tour est joué. Simple, pratique, efficace et universel ! Votre magasin est à  10 minutes de chez vous mais c’est un enfer pour se garer ? Passez par sa plateforme e-commerce ou par celle qu’il aura confiée à un tiers de confiance ; payez et allez le chercher quand il y aura moins de monde ou faites le vous livrer.

Reste la partie la plus difficile : les faiblesses du paiement en ligne

Le e-paiement repose sur une cryptographie à clé publique et une signature électronique (les deux garantissant une sécurité quasi totale; je ne rentrerai pas dans le détail des fonctions mathématiques et algorithmes complexes utilisés), mais quelques petits malins mal intentionnés arrivent encore et toujours à entacher ce système de paiement pourtant révolutionnaire. Avec les informations qu’ils arrivent à intercepter, c’est alors la porte ouverte aux usurpations d’identités et fraudes bancaires. Mais rassurons- nous, en 2012 le taux de fraude de l’e-paiement était de 0.29%. Donc un taux de fraude minime voire même résiduel si l’on ramène cela au 49.7 milliard d’euros générés par l’ensemble des ventes à distance (ie. via internet, catalogue et téléphone) sur la même année.

 

Aucunes inquiétudes à avoir, le paiement en ligne a encore de beaux jours devant lui. Les seules inquiétudes pourraient concerner les dangers inhérents à tous systèmes de paiement, mais pour cela il faudra attendre le second article. En attendant, prenez donc quelques minutes pour jeter un coup d’œil à l’infographie sur le « E-Commerce en France » de 2012 et réalisée par Kangourouge (cliquez sur l’image pour l’agrandir).

Réponses à “[Dossier] Paiement en ligne – partie 1 : ce qu’il faut savoir

  1. […] [Dossier] Paiement en ligne – partie 1 : ce qu'il faut savoir | Dilengo – Le blog […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *